découvertes,  hokkaido

Road trip sur Hokkaido

En Novembre dernier, nous avons exploré une partie de la grande île d’Hokkaido. Sur cinq jours, nous avons loué une voiture depuis Sapporo et retour à Sapporo.

Je vous donne les détails de ces cinq jours et vous trouverez une vidéo pour vous plonger dans les paysages en fin d’article.

Sur la route de Furano

Le matin du départ, la météo était juste et de la neige nous attendait pour ce premier jour de route. Nous avons pris la direction de Furano pour prendre les petites routes de montagnes. Le paysage était tout blanc, tout doux et nous n’avons croisé que très peu de voitures.

Le but était de rouler et de s’arrêter au gré de nos envies, pour profiter de la vue, du froid et de rouler à gauche de la route. Après Furano, nous avons pris le Karikachi pass, une route connue pour ses points de vue.

A Furano, nous avons passé le déjeuner au marché de la ville. Un endroit pour acheter les multiples spécialités de la région (dont le melon et la lavande, ce qui nous a surpris), de l’artisanat local et manger pleins de choses différentes.

Et nous avons fini dans la ville d’Obihiro, dans laquelle se trouve deux petites rues piétonnes avec de multiples petits restaurants. Nous y avons mangé une des spécialités de la ville, le Butadon, du porc glacé dans une sauce, sur un bol de riz. Un délice !

Kushiro et les grues

Le lendemain, plus de neige et vue mais un immense soleil. Nous avons rejoint la ville Kushiro, en passant par l’Observatoire dédié aux grues à crâne rouge. Malheureusement, la saison n’était pas la bonne pour en voir mais le musée était très intéressant (j’ai oublié de prendre des photos…).
Nous avons continué de balader en voiture, puis exploré la ville de nuit.

Kussharo, Iôzan et Ryokan

Ensuite, ce fut l’un des plus beaux moments de ce voyage : la découvert du lac Kussharo et de Sunayu. Je vous en ai parlé plus longuement dans un article dédié.

Sur la route, nous avons aperçu de la fumée au loin. Nous nous sommes approché intrigués, jusqu’à se rendre compte qu’il s’agissait du mont Io, prévu sur l’itinéraire ^^’.

La fumée est de la vapeur gorgée de soufre qui se dégage du volcan à certains endroits, dans des bouches jaune fluo. Au plus on se rapproche, au plus l’odeur est forte mais on s’y habitue. On peut voir de l’eau bouillir dans des flaques.

J’avais lu que le parking était payant mais nous n’avons rien eu à débourser, peut être grâce à la saison creuse.

Et enfin, nous avons passé la fin de journée et la nuit dans un ryokan à Yorouchi. Je vous le recommande à mille pour cent. Je n’ai bien entendu pris aucune photo mais ce que je peux vous dire, c’est que : les bains sont géniaux, nous avions une chambre avec rotenburo sur le balcon, vu sur la foret et la rivière, le dîner et le petit déjeuner était délicieux et très très copieux. Ce n’était pas donné mais ce sont les meilleurs ¥50,000 dépensés du voyage.

La péninsule deShiretoko

Pour l’avant dernier jour, nous avions prévu de nous rendre sur la péninsule de Shiretoko et faire les cinq lacs, Shiretoko Goko. Sur le chemin, plusieurs photographes étaient arrêtés sur la route. Curieux, nous nous sommes arrêtés à notre tour pour essayer de voir ce qu’ils voulaient prendre en photo. Ils nous ont dit qu’il y avait des ours, deux ours, qui se baladaient un peu plus bas. C’était génial !

Ce joli moment fut suivi d’une déception… puisque la route, tout au bout de Shiretoko pour accéder aux lacs était fermée (des évaluations étaient en cours…). A contre cœur, nous avons fais demi-tour et nous sommes arrêtés un peu avant, au nature center. Nous avons pu faire une petite balade jusqu’au bord des falaises.

Puis, un autre arrêt sur le joli petit port d’Utoro pour voir les bateaux de pécheur rentrer et se balader en bord de mer. Dernière nuit dans la ville de Kitami.

Cascades et retour

Le dernier jour était un peu triste, le temps était gris, il fait très froid nous avons eu de la neige par moment. Nous nous sommes tout de même arrêtés aux cascades Ryuseino et Ginga. Nous avons grimpé un peu pour avoir la vue sur les deux. Et enfin, retour sur Sapporo pour rendre la voiture.

Pour informations, la location pour cinq jours, nous auras couté ¥29,000.

Pour terminer, voici une courte vidéo de ce road trip. Il n’y a pas à dire, Hokkaido est vraiment une autre facette du Japon, très sauvage. Nous n’avons croisé que peu de monde, mais beaucoup d’animaux sauvages, et tout ça, dans une ambiance calme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *